Prochaine rencontre le 2 juillet 2015
« La politique est-elle dépassée ? »

Le pape François disait que la politique est devenue aujourd’hui un problème dont il faut s’occuper « même si on doit se salir un peu les mains ou la tête ».


En quoi la psychologie de la Motivation peut-elle contribuer à mieux poser la question politique ?


De la tâche exaltée à la délibération collective, la politique est aussi une tentative d'harmonisation sans cesse renouvelée ; les centres de décision politique sont bien souvent les lieux privilégiés de l'ambivalence qui trouve son dénouement soit dans la décision de légiférer, soit dans le compromis. La politique peut être également le siège d'une vision commune du sens de la vie et d'une fierté collective.

Le monde change de plus en plus rapidement. Le XXème siècle des idéologies a laissé la place à celui d'une réalité "augmentée" ultra connectée. Depuis 4 ans, des peuples entiers passent de la tradition orale au smartphone.

Quels espoirs ? Et quelles conséquences pouvons-nous imaginer ?

La politique, comme la psychologie, interpellent en dernière analyse tous les secteurs de la vie. Comment une lecture psychologique de nos motivations individuelles peut-elle aujourd'hui améliorer notre vie collective ? Comment déterminer une « modernité utile » capable de remotiver nos sentiments collectifs ?

Afin de clore ce premier « volet » 2015 de nos rencontres, nous vous proposons de réfléchir ensemble librement sur un thème qui est très actuel et qui nous intéresse tous.

ECLAIRAGE
PENSER SA VIE
La démarche introspective

Cette nouvelle publication, centrée sur la méthode spécifique de la Psychologie de la motivation, est la cinquième composée de textes inédits de Paul Diel (1893-1972) parus depuis 2008.

Comme tous ses livres, régulièrement réédités depuis 1947 aux Editions Payot, ils font la preuve de l'intérêt profond et grandissant que suscite son apport. Alain Bavelier souligne remarquablement  en quoi l'approche introspective - pour laquelle Diel s'est beaucoup battu dans une époque où la Science officielle la rejetait brutalement - est une nécessité anthropologique.

L'introspection  ne demeure-t-elle pas la boussole intérieure dont les êtres humains ont plus que jamais besoin pour s'orienter vers un avenir où les promesses  de vie individuelle et de vie commune sensées l'emportent sur les menaces que se fait courir l'espèce?

La longue lettre de Diel à Einstein et la réponse du savant y répondent sans détour.

Armen TARPINIAN

 Télécharger la préface d'Alain Bavelier :